Share
A la une
Personnes Agées

Le Dispositif Renforcé de soutien A Domicile (DRAD)

Permettre le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie, c'est aujourd'hui possible avec le DRAD !

Alors que 80% des Français souhaitent pouvoir vieillir en restant chez eux (DREES 2014), la perte d’autonomie contraint beaucoup d’entre eux à ne pouvoir satisfaire cette volonté. Compte tenu du vieillissement de la population, la DREES1 estime ainsi que, à pratiques inchangées, la France aura besoin de 108 000 places supplémentaires en EHPAD d’ici à 2030. Pour cette raison les pouvoirs publics et les acteurs du secteur réfléchissent à de nouvelles manières d’accompagner la survenue de la dépendance et de permettre le maintien à domicile effectif des personnes âgées qui le souhaitent.
C’est l’objectif du Dispositif Renforcé de soutien A Domicile (DRAD) pour personnes âgées  porté par la Mutualité Française Isère (MFI) en s’appuyant sur l’expertise de son EHPAD de Charvieu-Chavagneux.
 

Le DRAD, qu’est-ce que c’est ?

Le DRAD est un dispositif expérimental financé par l’Assurance maladie qui a pour but de prévenir les situations de rupture de parcours et d’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie et de permettre leur maintien à domicile. Le DRAD intervient comme un centre ressource destiné aux acteurs du domicile et aux aidants familiaux en s’appuyant sur l’expertise gérontologique et gériatrique d’un EHPAD. Il offre ainsi un suivi personnalisé à domicile proche de celui proposé en établissement


 

Quels sont les objectifs du DRAD ?

  • Apporter à domicile l’expertise de l’EHPAD
  • Améliorer et soutenir la coordination des acteurs du domicile
  • Assurer la continuité du plan de soin et animer le projet de vie
  • Soutenir les aidants
  • Sécuriser les personnes âgées à domicile
  • Limiter le reste à charge pour les usager

     

Ce que propose le DRAD

  • Une évaluation initiale est menée au domicile par une équipe pluridisciplinaire (IDE, psychologue, ASG, ergothérapeute, médecin gériatre, etc.)
  • Une infirmière coordinatrice veille à la définition des plans de soin et d’accompagnement ainsi qu’à leur bonne mise en œuvre, en coordination avec l’ensemble des acteurs du domicile
  • L’ensemble des acteurs intervenant auprès d’un bénéficiaire (SAAD, SIAD, MAIA, professionnels de santé libéraux, centres hospitaliers, autres EHPAD, etc.) s’inscrivent dans une démarche partenariale
  • Un système d’information commun soutient le suivi des interventions et la coordination des acteurs
  • Des ergothérapeutes assurent l’évaluation du logement et la mise en œuvre des adaptations nécessaires pour soutenir l’autonomie
  • Des interventions individuelles ou collectives sont proposées aux personnes accompagnées et à leurs aidants familiaux (éducation thérapeutique, animations sociales, aides aux aidants, etc.)
  • Une téléassistance, des aides domotiques et une astreinte 24/7 sécurisent le lieu de vie et permettent le déclenchement d’une intervention à domicile quand la situation le nécessite
  • Une chambre d’accueil au sein de l’EHPAD si le maintien à domicile n’est temporairement pas possible
     
 

Le DRAD, à qui cela s’adresse ?

Toute personne de plus de 60 ans en situation de perte d’autonomie (GIR 1 à 4) pour des motifs fonctionnels ou décisionnels, ayant des besoins en soin quotidien et dont l’entrée en institution se pose suite à l’insuffisance de l’accompagnement traditionnel à domicile.
 
Pour tout personne qui souhaite rester à domicile et qui accepte le principe d’un accompagnement coordonné.
 
Les personnes ayant un niveau de perte d’autonomie évalué GIR 5 ou 6, dont le domicile ne permet pas le maintien à domicile ou résidant hors du territoire du DRAD ne peuvent être accompagnées par celui-ci.
 

Territoire d’intervention du DRAD MFI

Le DRAD de la MFI est porté par la Résidence l’Arche, EHPAD situé à Charvieu-Chavagneux. Il s’appuie sur l’expérience acquise par ses équipes dans le cadre de « Passerelle », un projet précurseur développé depuis 2018 pour créer du lien entre les personnes âgées à domicile et leurs aidants avec les services de l’EHPAD.
 
Le territoire d’intervention du DRAD MFI est celui situé à environ 20 minutes hors trafic de la Résidence l’Arche.

Les communes concernées sont : Charvieu-Chavagneux, Janneyrias, Villette d’Anthon, Anthon, Chavanoz, Pont de Cheruy et Tigneux-Jameyzieu, Crémieux, Chamagnieu, Chozeau, Leyrieu et Satolas


Le porteur de projet :
La Mutualité Française Isère est un acteur historique de la gérontologie en Isère. Elle a ouvert son premier EHPAD en 1967 au Fontanil. Depuis elle n’a eu de cesse d’être un acteur de l’innovation sociale pour répondre au mieux aux besoins de la population et du territoire. Depuis plusieurs années, elle travaille à la question de l’inclusion des personnes en situation de handicap et du maintien à domicile des personnes âgés dépendantes. Elle est gestionnaire aujourd’hui de 37 établissements et services médico-sociaux dont 11 EHPAD.

 

 

Contact :
Coordinatrice DRAD MFI : Priscilla GEOFFROY

pgeoffroy@mutualiteisere.org
Tel : 06 17 34 15 22